بسم الله الرحمن الرحيم
الصلاة و السلام على أشرف المرسلين
و على اله و اصحابه أجمعين

Commentaire du verset 33 de la sourate Ya Sin

« Une preuve pour eux est la terre morte, à laquelle Nous redonnons la vie, et d’où Nous faisons sortir un grain dont ils mangent »

Ce verset de la sourate Ya Sin a une grande symbolique au niveau spirituel car il évoque le parcours que doit suivre l’homme pour arriver à son Seigneur et à sa connaissance.

Au départ Allah parle de la terre morte, et l’être humain vient de cette terre comme on le sait. Et à ce moment-là, Allah nous dit qu’Il redonne la vie à cette terre, et qu’avec cette vie il en sort une graine, et de cette unique graine ils mangent. Si on met ce verset en relation avec deux autres versets, on peut en tirer quelques enseignements.

Le premier verset est : « Parmi ses signes, tu vois la terre humiliée, puis quand nous faisons descendre la pluie sur celle-ci, elle devient féconde et la végétation y pousse. Celui qui l’a ressuscitée est Le Revivificateur des morts. Il a le pouvoir sur toute chose » (al fusilat, v 39)

Et voici le second : « Est-ce que celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie et à qui Nous avons assigné une Lumière grâce à laquelle il marche parmi les gens, est pareil à celui qui est dans les ténèbres sans pouvoir en sortir? Ainsi on a enjolivé aux mécréants ce qu’ils œuvrent. » (al-An’âm, v 122)

On voit bien ici la relation entre la condition de l’homme serviteur d’Allah avec le terme de “terre humiliée” qu’Allah élève par la vraie Vie qu’Il lui donne par Sa Lumière et qui est comparée à la pluie avec la terre qui devient féconde et la végétation qui y pousse. Et comme il est dit dans le Coran, on est informé que notre Seigneur a fait de l’eau toute chose vivante. Donc en mettant en parallèle ces deux versets, le symbole de la vie dans ce monde est l’eau, et la vraie Vie est associée à cette Lumière divine. Et l’eau comme la lumière n’ont ni couleur, ni odeur, ni goût.

Arrêtons nous également sur le terme de graine, qui en arabe se dit habba qui au niveau des lettres rejoint le mot hubb qui signifie amour. Donc en fait, si on continue dans l’explication de ces versets, cette graine est en fait la graine de lumière qu’Allah donne au serviteur qu’Il choisit, et de cette graine notre seigneur fait jaillir toutes sortes de connaissances comme sayyida Maryam qui avait des fruits venant directement d’Allah. En réalité, ces fruits étaient aussi physiques que spirituels.

Et de cette graine jaillit également l’amour d’Allah et de Sa création à travers cette lumière qui  accompagne le serviteur, et qui est le véritable Amour.  Toute chose, en effet, vient de cette lumière, la lumière de notre prophète et bien-aimé sayyiduna Mohamed ‘alayhis salat was Salam.

Voilà pourquoi le prophète ‘alayhis salat was Salam indique que quiconque aura  un grain de moutarde de foi dans le coeur accédera au paradis.

WAllahou a’lam